Txomin Enea allume le «chauffage urbain» avec de la biomasse prête à fournir du chauffage et de l'eau chaude aux maisons 1.500

Chaudières de Chaleur Réseau Txomin Enea

Le plus grand système de chauffage central à biomasse du Pays basque servira dès octobre les premiers voisins du nouveau quartier

Il est si grand qu'il a besoin d'un bâtiment propre et propre pour que, si quelque chose sort de ses cheminées, ce sera de la vapeur d'eau. Le chauffage urbain de Txomin Enea est prêt fournir du chauffage et de l'eau chaude aux maisons 1.500 qui constitueront le futur quartier une fois les deux phases de construction terminées.

Il fonctionne avec la biomasse et, comme l'a expliqué le conseil municipal, est le plus grand système de ce type à usage domestique qui existe à Euskadi. Il a déjà passé les derniers tests techniques et dès octobre, il servira les premiers résidents à déménager: les familles 28 dont les maisons ont dû être démolies pour laisser la place aux blocs modernes qui ont changé l’horizon dans le monde. vega de l'urumea.

Une coentreprise gère le service depuis quinze ans. L'installation dispose d'un silo de stockage 440 mètres cubes de capacité, les deux chaudières à biomasse 1.400 kW et deux accessoires de gaz naturel, la salle de contrôle, les ventilateurs qui réduisent au minimum le bruit et les dépôts d'eau, 20.000 litres.

Grâce au chauffage urbain, les émissions de gaz seront "presque nulles" et chaque utilisateur peut régler la température de sa maison et contrôler sa consommation en temps réel, ce qui devrait se traduire par une utilisation plus efficace du chauffage et de la climatisation. eau chaude. Des économies sont attendues proches d'un 15% sur la facture.

L'une des clés du succès de ces systèmes réside dans les caractéristiques d'éco-efficacité des équipements techniques utilisés pour générer de la chaleur, ce qui permet de minimiser la consommation d'électricité afin de produire le maximum d'énergie thermique. La centrale a une puissance de 7.400 kW et un réseau de conduites pré-isolées souterraines qui se connectent à chacun des bâtiments du voisinage avec une perte de chaleur minime sur le parcours.

Le conseil municipal, par l'intermédiaire de la société de développement, a financé l'exécution du bâtiment et des installations thermiques du système pour un montant de 2,9 millions d'euros. Le projet bénéficie d'une subvention de 726.000 euros de l'Union européenne, dans le cadre du programme "Replicate"

https://www.diariovasco.com/san-sebastian/txomin-enea-enciende-20180829004306-ntvo.html