L’Espagne dispose de réseaux de chaleur 375 à biomasse, le 78% connecté à des bâtiments à usage public

Congrès de la bioénergie 2018 à Cuenca

Avebiom estime qu’en 2020, il y aura environ des réseaux de chaleur 700 en exploitation ou en phase de construction.

Dans le but de fournir une information adéquate aux techniciens et responsables des administrations publiques, le Conseil des communautés de Castille-La Manche et l'Association espagnole de valorisation énergétique de la biomasse (Avebiom) ont organisé le Congrès national de la bioénergie 2018, qui se tiendra à Cuenca les décembre 12 et 13, sous le titre: 'Installations et réseaux de chaleur à biomasse à usage public '.

Selon le président d'Avebiom, Javier Díaz, l'objectif principal de ce congrès est "d'essayer de lisser le processus de traitement officiel des réseaux de chaleur à la biomasse, qui est actuellement le principal obstacle avec lequel les promoteurs de cette type d’installations, généralement en raison d’un manque logique d’informations initiales de la part des directeurs et des techniciens municipaux eux-mêmes, puisqu’il n’existe souvent aucun précédent dans les municipalités.

En fait, a-t-il ajouté, "lorsqu'une municipalité surmonte les procédures d'une première installation, il est très courant de démarrer un autre projet, car elle ne dispose plus des doutes générés par le premier fichier et parce que les résultats de ces installations sont excellents, en termes de production de chaleur du point de vue des économies économiques ".

Réseaux proches de 300 à usage public

En Espagne, 375 exploite actuellement des réseaux de chaleur à biomasse, 340 plus que dans 2010, avec une puissance accumulée de 312 MW thermique, selon les données de l'Observatoire National des Chaudières à Biomasse. Parmi ceux-ci, 292 (78%) sont des réseaux de chaleur à biomasse qui desservent des bâtiments à usage public.

Au chiffre total, il faut ajouter les installations 78 en phase de construction, ce qui portera la puissance accumulée à 453 MW. Parmi eux, par exemple, le nouveau réseau de Guadalajara, le réseau Aranda de Duero (Burgos) ou l’extension du réseau de Soria, ainsi que le nouveau réseau public de Ponferrada (León) ou l’extension du «système de chauffage et de chauffage urbains» de la zone de libre échange de Barcelone.

Les réseaux de chaleur 375 actuellement en exploitation sont situés dans un total de municipalités 314 dans toute l'Espagne, en particulier chez les populations de 1.000 à 10.000. Dans ce segment, les réseaux 190 fonctionnent pour un usage public dans les municipalités 155, qui connectent en moyenne quatre bâtiments.

En outre, des projets pionniers ont également été lancés en Espagne, tels que le centre logistique projeté à Sillera (Pontevedra), afin de répondre à la demande de biomasse dans cette localité; ou les nouveaux réseaux de chaleur dans les zones industrielles, tels que ceux qui devraient être construits à Berga (Barcelone) ou à Villalonquéjar (Burgos).

Vers les installations 700 de 2020

La croissance des réseaux de chaleur au cours de la dernière décennie coïncide avec les estimations faites par Avebiom dans 2015, dont la projection à l’année 2020 prédit l’existence de certains réseaux de chaleur 700, opérationnels ou en construction, avec une puissance accumulée supérieure à 860 thermique MW.

CC.AA.

N ° RÉSEAUX

CC.AA.

N ° RÉSEAUX

ANDALOUSIE

4

EXTREMADURA

6

ARAGON

14

GALICE

22

ASTURIES

7

MADRID

16

BALEARES

4

MURCIA

2

CANARIES

1

NAVARRE

13

CANTABRIA

3

Rioja

2

CATALUÑA

166

VALENCIENNE

9

CASTILLA LA MANCHA

10

PAYS BASQUE

34

CASTILLE ET LEON

62

Par communautés, la Catalogne dispose de réseaux de chaleur 166, suivis de Castille et León (62) et du Pays basque (34). Dans Castilla-La Mancha il y a dix réseaux de chaleur agents, se classant au numéro huit dans ce classement.

Le secteur regarde Cuenca

La ville de Cuenca deviendra les journées 12 et 13 de décembre au centre de l'attention du secteur, à l'occasion de la célébration des sessions du Congrès, qui sera inauguré par le ministre de l'Agriculture, de l'Environnement et du Développement rural du gouvernement régional. Francisco Martínez.

En décembre, les participants visiteront l’usine de production de pellets de bois située à Mohorte et le centre sportif La Casa del Agua Sport, situé dans la ville de Cuenca, qui utilise l’énergie thermique à base de biomasse.

La journée 13, au Musée de paléontologie de Castilla-La Mancha, présentera différents modèles de financement des installations de biomasse à usage public et partagera des expériences sur la manière d’obtenir un financement avec des fonds européens de la BEI et avec l’aide d’autres agences de promotion. développement rural. Le processus d'exécution et d'exploitation des installations sera également abordé et des recommandations pour la rédaction de contrats de services seront mises sur la table. En outre, des exemples de réussite d'installations et de réseaux de chaleur seront présentés par des entreprises leaders du secteur.