ENERGYLAB présente la microcogénération à l'échelle résidentielle-tertiaire pour la biomasse non évaluée à fort potentiel à Expobiomasa

Microgénération à l'échelle résidentielle et tertiaire pour une biomasse à potentiel élevé non évaluée

Système de microcogénération, situé dans les installations du centre de recherche Energylab (Vigo), qui consiste en une chaudière à combustible thermique de 60 kW dans laquelle on obtient de l’eau chaude jusqu’à 90ºC et qui alimente un cycle organique de Rankine (ORC). L'ORC est similaire au cycle de base de Rankine, mais au lieu d'eau, il fonctionne avec un fluide organique R245fa dont le point d'ébullition est 15,3ºC, ce qui permet d'utiliser la chaleur à basse température et qui simplifie le processus traditionnel en termes de complexité. et le coût.

L’utilisation du système présenté permet au obtention simultanée d'énergie électrique (jusqu'à 4,4 kWe) et chaleur de la biomasse résidus non évalués (taille de la vigne, du kiwi, du gommage), contribuant à réduire, voire à éliminer la dépendance énergétique de ses utilisateurs.

L’application de la technologie étudiée permettra la mise en oeuvre de la microcogénération, l’obtention simultanée de chaleur et d’électricité, au niveau résidentiel-tertiaire à partir de biomasse résiduelle. De plus, puisque le fonctionnement optimal de l’ORC ne dépend que de la température du foyer chaud et froid, il peut être utilisé avec tout type de biomasse aussi longtemps que la chaudière appropriée est disponible et appliquée dans d'autres secteurs tels que l'élevage. La polyvalence et la modularité du système lui permettraient implantation dans les petites industries avec sources de chaleur résiduelles sans chaudière.

L’étude du processus de microcogénération par l’utilisation de la biomasse est une technologie totalement à la pointe de la technologie. Il existe actuellement plus de fabricants de 16 dans le monde, mais rares sont ceux qui proposent des solutions d'alimentation dans les gammes résidentielle et tertiaire (jusqu'à environ 50 kWe) en raison de la difficulté d'incorporer des équipements normalisés. Par conséquent, cette technologie permet la production d'énergie pour l'auto-consommation soutenue par l'UE (Directive 2009 / 28 / CE et Directive 2012 / 27 / UE).

L'utilisation de biomasse non valorisée est particulièrement innovante, permettant ainsi de contribuer au développement d'une économie circulaire en convertissant un déchet sans aucune valeur et dont la gestion entraîne des coûts, en ressources précieuses, améliorant considérablement la compétitivité des secteurs concernés.

ENERGYLAB a présenté cette candidature au Prix de l'innovation Expobiomasa 2019. Plus d'informations sur le prix de l'innovation c'est par ici !